Le Rwanda s’affiche sur les maillots du PSG

Le Rwanda s’affiche sur les maillots du PSG

07/12/2019 – La redaction de Mondafrique

Le club phare de la France, le Paris Saint-Germain va désormais être l’ambassadeur du Rwanda de Paul Kagame après l’accord signé le 4 décembre à Paris

Outre que les joueurs et les joueuses du PSG arboreront sur leur maillot la publicité un  » Visit Rwanda  » , le logo du Rwanda sera associé au PSG dans le Parc des Princes où le thé du Rwanda sera servi. Chaque année, des joueurs parisiens se rendront au Rwanda pour matérialiser l’accord de partenariat qui devrait rapporter environ 30 millions d’euros pour les trois ans de l’accord.

Des relations Rwanda/Qatar au beau fixe

L’accord de partenariat a été signé le 4 décembre 2019 à Paris par le président quatari du PSG, Nasser al-Khelaïfi, et la directrice de Rwanda Development Board l’agence de promotion du Rwanda.  Depuis plusieurs années, les relations entre Paul Kagame et l’Émir du Qatar, Cheikh Tamin Ben Hamad Al-Thani, sont au beau fixe. Elles ont atteint leur vitesse de croisière suite à la visite d’État de l’Emir du Qatar au Rwanda, du 21 au 23 avril 2019.

A cette occasion, plusieurs accords de partenariat ont été signés, notamment dans les domaines de l’Energie, des infrastructures, des Transports et du développement du tourisme au Rwanda. L’Emir qatari a été subjugué par sa visite du parc national Akagera et il n’a pas tardé à ouvrir son carnet de chèques pour la promotion du tourisme dans le pays des milles collines, notamment pour la visite de ces parcs nationaux. Évidemment, cette promotion du Tourisme ne pouvait trouver meilleure communication qu’avec le club de football français qui lui appartient, le PSG. Il est même probable que les chèques de 10 millions d’euros annuels, contrepartie du contrat de publicité avec le PSG, proviennent de la générosité de l’Emir.

Des maillots qui valent de l’or

 Les maillots du PSG notamment ceux de Neymar et de Mbappé sont une source de revenus considérables, notamment pour des ventes en Asie et en Amérique latine. L’opportunité pour le Rwanda de s’assurer une publicité incomparable, grâce au Qatar, était évidemment exceptionnelle, d’autant qu’elle aura pour support la France et Paris…

Paul Kagame aura donc un ambassadeur avec le PSG, tandis que la France à Kigali n’a toujours qu’un chargé d’Affaires.

Des publicités qui dérangent

Évidemment au PSG, on ne peut rien refuser à l’Émir du Qatar qui aligne chaque année des centaines de millions d’euros pour son club parisien, même si les résultats du club sont décevants au niveau européen.
Du côté des autorités françaises, cette incursion imprévue du Rwanda sur la scène sportive laisse perplexe. Il est vrai que grâce à Emmanuel Macron, l’inamovible ministre des Affaires étrangères de Paul Kagame et anglophile, Louise Mushikiwambo, avait été élue Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie dont le siège est à Paris.

Le Qatar joue sa partition diplomatique avec le Rwanda, tête de pont de son retour en Afrique. En revanche, les victimes du régime autocratique de Paul Kagame apprécieront moins de faire la publicité pour le pays qui les a chassés. Quant aux militaires français, notamment les responsables de l’État-Major des Armées, et en particulier le Chef de l’État-Major, le général Lecointre, membre de l’Opération Turquoise en 1994, apprécieront modérément cette nouvelle action de Paul Kagame.

Le président du Rwanda doit savourer le double sens de cette publicité obtenue avec l’aide du Qatar, si appréciée en France.