Ghana, l’incroyable histoire de la fausse ambassade américaine

Ghana, l’incroyable histoire de la fausse ambassade américaine

13/06/2019 – La redaction de Mondafrique

Les Etats Unis , première puissance mondiale, ont laissé prospérer une fausse ambassade américaine au Ghana pendant dix ans .

C’est le département d’Etat américain qui a révélé le pot au roses. Une fausse ambassade américaine a fonctionné au Ghana pendant dix ans sans que personne apparemment ne s’en inquiète au sein des services américains. Il a fallu une dénonciation d’un particulier pour que la machine diplomatique américaine se mobilise enfin.

De vrais faux visas !

Le bâtiment était situé dans une simple maison à un étage, rose et délabrée, d’un quartier populaire d’Accra, la capitale ghanéenne. Un drapeau américain bien visible était planté à l’entrée. Les bureaux fréquentés par des Africains des pays voisins étaient ouverts trois fois par semaine. Des visas apparemment authentiques étaient délivrés, mais aussi des permis de conduire et des diplômes d’universités américaines dont on peut avoir besoins outre Atlantique.

Soit 6000 dollars par document, ce qui fait au total un superbe pactole. Les « clients » de cette vraie fausse ambassade dont on ignore le nombre se voyaient mettre à disposition des voitures avec chauffeurs et de confortables chambres d’hôtel.

Une maffia à l’oeuvre

C’est apparemment une maffia ghanéenne et turque qui a géré l’ensemble de ce dispositif qui s’appuyait sur de nombreuses complicités. Apparemment des fonctionnaires américains, notamment au sein des services d’immigration, étaient parfaitement au courant de l’arnaque, ce qui peut expliquer l’étonnante cécité du département d’état. Des avocats qui défendent officiellement les droits des migrants ont également participé à ce vaste trafic.

Durant l’enquète, une fausse ambassade des Pays Bas au Ghana a été découverte qui fournissait également des vrais faux papiers à destination de l’Europe.