Les Ouïghours traqués par le pouvoir chinois jusqu’en France

Les Ouïghours traqués par le pouvoir chinois jusqu’en France

18/01/2020 – La redaction de Mondafrique

Partages

Une cinquantaine d’élus adressent une lettre ouverte au Président de la République française, Emmanuel Macron, pour que la France agisse enfin en faveur des Ouïghours persécutés en Chine et traqués en France

Ce texte a été initié par Azdine Ouis, vice président de l’association nationale des élus locaux de la diversité

« Quand j’ai pris la décision d’écrire cette lettre et de la proposer à d’autres élus, la situation des Ouïghours m’était devenue insupportable. Si je me suis engagé en politique, c’est pour partager ma vision du monde qui repose sur des valeurs universelles. Et pour moi, ces valeurs ne sont pas négociables. En tant qu’élu de la République, je n’envisage pas le progrès humain sans liberté et je ne conçois pas la liberté sans courage politique. C’est au nom de ces principes que la France doit agir »

Monsieur le Président de la République,
Nous sommes de plus en plus nombreux à éprouver une colère
contre l’inaction de la France face au traitement inhumain infligé à
une minorité ethnique de la région du Xinjiang en Asie centrale.
Comme vous le savez, les Ouïghours subissent les pires exactions
par le régime chinois.

Le New York Times a rendu public, en novembre dernier, le contenu
des « discours secrets du président chinois Xi Jinping appelant dès 2014 à lutter « sans aucune pitié » contre le séparatisme au Xinjiang. » Selon certaines organisations de défense des droits de l’Homme et le responsable de la diplomatie américaine Mike Pompeo, « plus d’un million de
musulmans, principalement des Ouïghours, sont détenus au Xinjiang dans des camps de rééducation politique ».

L’existence de camps de concentration


Cette situation nous est insupportable. La limite a été franchie
lorsque nous avons appris de manière officielle l’existence de 182
« camps de concentration » mis en place par les autorités chinoises.
Il faut ajouter à ces camps d’enfermement les agissements d,
pouvoir chinois à l’extérieur de ses frontières; notamment le cas des
Ouïghours réfugiés en France. Ces derniers sont traqués et harcelés
par le gouvernement chinois.

Ces pratiques nous rappellent les vieilles méthodes staliniennes qui
étaient largement utilisées dans les pays de l’Est et qui ont produit
des crimes de masse.

L’expérience de l’épuration ethnique menée par les Khmers rouges
(plus de deux millions de victimes) sur une partie de la population
cambodgienne est aussi là pour nous rappeler les conséquences de
telles pratiques d’enfermement. Eux aussi avaient des « centres de
rééducation ». Ils ont fini en charniers.

Le silence occidentals face à la détresse des Ouïghours

Ouïghours et Rohingyas, même détresse


Le traitement politique des Ouïghours résonne également avec celui
des Rohingyas, oppressés par le pouvoir birman avec la complicité
d’Aung San Suu Kyi (Prix Nobel de la Paix) et dans l’indifférence
complice de la communauté internationale.

Souvenons-nous du discours éclairé prononcé à Harvard en 1978 par
Alexandre Soljénitsyne: « Le déclin du courage a toujours été considéré comme le signe avant-coureur de la fin. » L’évolution du contexte géopolitique de la fin du XXème siècle lui aura donné raison; le courage décline à mesure que la volonté se perd.


Nous devons nous interroger et agir selon nos valeurs. Comment des
hommes peuvent-il agir envers d’autres hommes comme s’ils n’en
étaient pas ? Comment ne pas être révoltés par une tragédie qui se
donne à voir dans nos médias ? Comment, en tant que démocrates,
nous est-il possible de laisser faire sans déclaration, sans
condamnation, sans intervention ? Comment ne pas être stupéfaits
face au silence assourdissant de trop nombreux responsables
politiques, intellectuels et syndicaux de notre pays devant la
persécution du peuple Ouïghour ?

Des savants ouighours assassinés en prison par le pouvoir chinois

Un probable crime contre l’humanité


Monsieur le Président de la République, faudra-t-il que sous vos yeux
se déploie une entreprise d’extermination pour que vous ordonniez
des mesures concrètes ? Faudra-t-il que ces camps de concentration
deviennent des camps de la mort pour qu’enfin un sursaut de
conscience nous réveille ?


Monsieur le Président de la République, il en va de votre
responsabilité; nous savons, nous voyons, nous déplorons, mais rien
n’est fait pour prévenir l’annonce d’un probable crime contre
l’humanité.


Parce que nous ne pouvons plus rester inactifs, nous manifestons ici
notre indignation, en tant que citoyens et élus de la République
française, face à l’absence de réaction et le manque d’engagement de
notre gouvernement et des principaux dirigeants politiques de notre
pays.

Liberté, égalité, fraternité


Aussi, compte tenu de la gravité de la situation, nous faisons appel à
cette humanité commune et nous exhortons le gouvernement à agir
en utilisant tous les moyens dont dispose l’Etat français afin de
protéger les Ouïghours contre toutes ces pratiques répressives.
La France doit prendre des mesures fermes et décisives pour porter
haut et fort des valeurs qui sont les nôtres: celles de liberté, d’égalité
et de fraternité. Si ces valeurs sont universelles, alors elles doivent
s’appliquer à tous les peuples quelque soit leur origine, leur culture
ou leur confession.


Parce que notre humanité est indissociable de notre liberté, nous
sommes convaincus que vous partagerez notre sentiment et que
vous comprendrez l’importance de notre démarche.
Dans l’attente, veuillez, Monsieur le Président de la République,
recevoir l’assurance de notre haute considération.

Les Signataires :

1)   Azdine Ouis, Maire-Adjoint à Corbeil-Essonnes (91)

2)   Jean Christophe Lagarde, Député de Seine St Denis (93)

3)   Redanga N’Gaibona, Maire-Adjoint à Corbeil- Essonnes

4)   Khedidja Belkheir, élue à Corbeil-Essonnes(91)

5)   Régis Guillet, élu à Corbeil essonnes (91)

6)   Nicolas Delenne, élu à Corbeil essonnes (91)

7)   Sylvain Dantu, élu à Corbeil essonnes (91)

8)   Yacine Amer, élu à Corbeil essonnes (91)9)   Soraya Khediri , élue à Corbeil-essonnes (91) 

10)                    Fouad Sari, Maire-Adjoint à Vigneux-sur-Seine (91)

11)                    Farid Debah, élu au Kremlin la Bicêtre (94)

12)                    Mohamed Hakkou, Maire-Adjoint à Gonesse (95)

13)                    Samir Laidi, élu à St Ouen (93)

14)                    Amine Saha, élu à la Courneuve (93)

15)                    Fatima Ogbi, Maire Adjointe à Grigni (91)

16)                    Phillipe Bouriachi , élu à Orly (94)

17)                    Wahiba Ghouzli, Maire Adjointe à St Ouen (93)


18)        Kouider Ogbi , élu à Grigny (91)

19)                    Said Latiriss, Maire Adjoint à Grigny (91)

20)                    Moustapha Aabou, élu à Massy (91)

21)                    Khaled Ben Mohamed, élu à Vitry sur Seine (94)

22)                    Morad Laghrari, Maire Adjoint à Beauvais (60)

23)                    Mohamed Bentahar, Maire Adjoint à St Ouen (93)

24)                    Abdelsalam Hitache, élu au Blanc Mesnil (93)

25)                    Nizzar Bourchada, élu à Brie Comte Robert (77)

26)                    Medhi Boutghemes, élu à la Courneuve (93)

27)                    Brahim Benramdan, élu à Bagnolet (93)

28)                    Dawary Horsafall, Maire Adjoint à Massy (91)

29)                    Abdel Machri, élu à Evry Courcouronnes (91)

30)                    Samira Saki, Conseillère Régionale

31)                    Sidi El Haimeur, Maire Adjoint à Mantes La Jolie (78)

32)                    Mohamed Gacem, élu au Mée sur Seine (77)

34)                    Driss Ettazaoui, élu à Evreux (27)

(35)                     Mourad Salah, élu à Melun (77)


36)         Abdel Ait Omar, Maire Adjoint à Villeneuve La Garenne (92)


37)                    Samia Kasmi, élue Municipale à Nanterre (92)

38)                    Assia Medah, élue Municipale à Sucy En Brie (94)

39)                    Habiba Bigdade, Maire Adjointe à Nanterre (92)

(40)                    Mohamed Mokkedem, élu à Melun (77)

(41)     Mouspha Marouchi , élu à Massy (91)

(42)     Abdelsamad Benbachir , élu à Palaiseau (91)

(43)     Najwa El Haité , Maire Adjointe à Evry Courcouronnes (91) 

Partages