La tension entre Trump et MBZ sur l’Iran

La tension entre Trump et MBZ sur l’Iran

31/07/2019 – La redaction de Mondafrique

Les signes se multiplient d’un début de brouille entre le président américain, Donald Trump, et ses amis émiratis sur la gestion du dossier iranien.

Pour signifier sa mauvaise humeur à Washington, Cheikh Mohamed ben Zayed Al-Nahyane, dit MBZ, a choisi de partir en visite officielle à Pékin où il vient de signer une cascade de contrats.

De l’eau dans le gas (émirati)

Et ce n’est pas tout: la sortie contre Trump de Dahi Khalfane, chef adjoint de la police de Dubaï, témoigne également de l’irritation de MBZ. Ce chef policier est en effet le canal favori de MBZ pour s’exprimer.

Autre indice témoigne de la sérieuse bouderie d’Abou Dhabi envers l’administration américaine, le quotidien émirati Al Khaleej s’est lui aussi emporté cette semaine contre Donald Trump.

Selon des sources bien informées de nos confrères de Maghreb Intelligence, les émiratis ne goûtent que les tergiversations de l’administration américaine à propos de l’Iran.