Congo, la vidéo qui démontre la criminalité forestière

Congo, la vidéo qui démontre la criminalité forestière

15/05/2019 – La redaction de Mondafrique

Grace à une vidéo tournée en caméra cachée, l’ONG britannique EIA apporte de nouvelles preuves des pratiques illégales du commerce de bois auxquelles se livre les dirigeants chinois du groupe Dejia Group

https://eia-global.org/blog-posts/20190514_s%C3%A9rie_intelligence_brute_eia_groupe_dejia

L’ONG  britannique « Environmental Investigation Agency  INC » avait dénoncé une filière « criminelle »  du commerce  international du bois en Afrique centrale dont un groupe chinois, Dejia Group, est le maitre d’oeuvre. Mondafrique avait rendu compte de ces travaux

Le 16 avril 2019, les quatre filiales du Groupe Dejia mentionnées par EIA – SICOFOR et CDWI en République du Congo; SSMO et SBM au Gabon- avaient répondu par un doit de réponse à l’enquête publiée par Mondafrique sur les travaux d’EIA.

La vidéo qui accuse

Afin de présenter de nouvelles preuves aux yeux du public, EIA lance une série inédite de vidéos intitulée « Intelligence Brute » pour démontrer que les crimes forestiers décrits dans le rapport Commerce Toxique sont à la fois omniprésents et structurels. On voit effectivement les dirigeants des entreprises mises en cause expliquer comment ils prennent part à de vastes stratagèmes d’évasion fiscale ou comment ils soudoient les responsables locaux et nationaux au Congo et au Gabon.