Abou Dhabi et Riyad cherchent à déstabiliser Rabat

Abou Dhabi et Riyad cherchent à déstabiliser Rabat

08/04/2019 – La redaction de Mondafrique

Les relations entre le Maroc d’un côté et les Emirats Arabes Unis alliés à l’Arabie Saoudite de l’autre, déjà tendues, seraient proches aujourd’hui de la rupture, d’après le site marocain Maghreb Intelligence.

Mohamed ben Salmane, prince héritier saoudien et Mohamed ben Zayed, homme fort des Emirats, seraient décidés à déclarer les hostilités à la monarchie marocaine.  La maison royale marocaine, jalouse de son indépendance, a peu apprécié les tentatives d’intervention saoudiennes et émiraties dans la politique interne du pays.

Face aux rebuffades chérifiennes, Abou Dhabi et Riyad ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Les Emirats, qui financent la chaîne de télévision Sky News Arabia, ont chargé un ancien agent de renseignements émiratis du nom d’Ahmed al-Rabiaâ de veiller sur le lancement de Sky News Maroc. La chaîne de télévision aurait comme feuille de route de détruire l’image d’un royaume ouvert où les islamistes du PJD conduisent le gouvernement depuis 2012. Rabat considère le lancement d’un tel projet sans son assentiment comme un geste hostile.

Prostitution, drogue et magie noire

Riyad serait également sur le point de lancer une télévision généraliste sous le nom de MBC Morocco. Turki Al Sheikh, qui ne porte pas le Maroc dans son cœur, a déjà chargé une boîte de production libanaise afin qu’elle tourne des séries et des fictions marocaines avec comme thèmes de prédilection la prostitution, la drogue et la magie noire.

Selon les informations de nos confrères marocains, les autorités de Rabat auraient ouvert des enquêtes sur plusieurs réseaux qui bénéficieraient de financements en provenance de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis. Dans leur ligne de mire, certains médias locaux, des écrivains et même certains hommes politiques.     

5