Joe Biden ne revient pas sur la marocanité du Sahara

01/05/2021 – La redaction de Mondafrique

L’administration du président Joe Biden ne reviendra pas sur la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, a rapporté vendredi le site d’information américain Axios, citant des sources bien informées.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a affirmé au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, lors de leur appel téléphonique ce vendredi, que l’administration Biden ne reviendrait pas sur cette reconnaissance consignée dans la Proclamation signée en décembre dernier par le président Trump, a révélé “Axios”.

Selon le média américain, le compte-rendu du département d’État relatif à l’entretien téléphonique de Blinken avec Bourita n’a pas mentionné la question du Sahara, mais “deux sources bien informées de l’appel confirment qu’elle a été discutée et que Blinken a dit que l’administration Biden ne reviendrait pas” sur cette décision.

Des liens constants démocrates américains/Palais marocain

Il faut se souvenir que les liens entre le parti démocrate et le Palais marocain sont très forts pour plusieurs raisons. Le Maroc a ouvertement pris le parti d’Hillary Clinton lorsque cette dernière était candidate à la Présidentielle face à Donaald Trump. Le gouvernement marocain avait même à l’époque fiancé la Fondation d’Hillary Clinton, un argument que le candidat républicain avait tenté d’utiliser durant la campagne électorale contre sa rivale.

Plus généralement, la communauté juive américaine, qui vote très majoritairement démocrate, a toujours été sensible au sort relativement privilégié que le régime marocain a réservé à ses ressortissants d’origine juive.