Afrique, l’armée française soupçonnée de fake news

05/02/2021 – La redaction de Mondafrique

« Il y a une multitude de pays pour lesquels on a orienté la fabrique du consentement, menée par des comptes Facebook liés à l’armée française. » Dans une vidéo postée sur YouTube en décembre 2020, Elijah de Bla, rédacteur en chef de RP Médias (un site qui analyse depuis Paris l’actualité de l’Afrique pour la diaspora).

C’est ainsi que ce journalsite commente la suppression par Facebook de 150 faux comptes, dont 84 seraient liés à l’armée française, le reste l’étant à des intérêts russes. Pendant deux ans, en effet, en parallèle des actions sur le terrain au Sahel, une véritable guerre informationnelle s’est jouée sur les réseaux sociaux. 

Guéguerre franco-russe  

A travers ces faux comptes, des pro-Français et des pro-Russes ont cherché à salir la réputation et la crédibilité de l’autre aux yeux des populations locales, cachés derrière de fausses identités.